NOTRE HISTOIRE

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

POUR AVOIR LE MONDE AU BOUT DES DOIGTS......

Pivoines Capano a été créée en l'an 2000. Comment réussir en agriculture alors que l’on demeure dans une région nordique (zone 3) et surtout, éloignée des grands centres avec le plus haut taux de chômage au Canada?

Et bien, en misant sur la force de vente par internet....Pour avoir le monde comme marché….

 

TOUT A COMMENCÉ AVEC UN PETIT JARDIN DE PIVOINES

 

 

 

 

 

 

Tout a commencé en l'an 2000 avec un petit carré de pivoines itohs à l’arrière de la maison. Les premières pivoines véritablement jaunes….

Les pivoines itohs n’étaient pas connues à cette époque. Et on en connaissait peu sur leur culture (rusticité, division, plantation etc). Le célèbre hybrideur du Wisconsin, Roger Anderson, créateur de la magnifique Bartzella, a accepté de me recevoir pour une formation.

 

 

LE CARRÉ DEVIENT UN CHAMPS....

 

 

 

 

 

 

En 2004, le carré de pivoines s’est agrandi pour devenir un champ sur une terre agricole en location. On passait en mode industriel…..incluant les mauvaises herbes. Il fallait trouver une solution pour en avoir le contrôle sans pesticides. LA DÉCOUVERTE : la toile géotextile……

 

 

 

DIVERSIFICATION...POURQUOI PAS VENDRE DE LA FLEUR COUPÉE?

 

 

 

 

 

 

En 2005, on diversifie l’entreprise. A l’origine, mon entreprise ne vendait que des plants de pivoines (divisions à racines nues expédiées l’automne).

Mon idée : produire de la fleur coupée pour tirer profit de ces milliers de fleurs qui s’épanouissaient dans les champs et dont je ne faisais rien.

Ma logique: si c’était rentable pour des producteurs de Hollande d’expédier de la fleur coupée de pivoines ici au Canada, il n’y avait pas de raison que je n’y arrive pas en produisant ici en vendant localement.

Reportage de La Semaine Verte>> en 2007

 

 

CROISSANCE: ON INSTALLE L'ENTREPRISE SUR SES TERRES

 

 

 

 

 

Pour être dans le marché de la fleur coupée, ca prend beaucoup de fleurs....donc beaucoup de plants...donc beaucoup d'espace de plantation!

La croissance exigeait d’installer l’entreprise dans son propre milieu d’accueil. Achat d’une terre agricole à Saint-Augustin-de-Desmaures. Le bonheur……

Dès l'automne 2007, on débute le transfert des plants de Chicoutimi sur la ferme à St-Augustin-de-Desmaures....DU GROS BOULOT!

 

LE TRANSFERT DE L'ENTREPRISE, UN LONG PROCESSUS!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les plants sont tout petits les premières années. Mais ca pousse...

Après 6 ans, nous avons plus de 10 000 plants de pivoines dans nos parcelles de St-Augustin-de-Desmaures, à différents stades de maturité.

 

EN 2015, GROSSE ANNÉE!

ON REMET EN CULTURE UNE PARCELLE EN FRICHE....

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous avons remis en culture une parcelle en friche afin de pouvoir accueillir nos dernières pivoines en provenance du site de Chicoutimi..une nouvelle expérience agricole. Réussie et qui nous permet d'avoir envron 3 acres de plus en culture. J'aime l'agriculture.

 

 

 

 

ET CE N'EST PAS FINI....

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une grosse année 2015. Année charnière. Le transfert vers la ferne de St-Augustin-de-Desmaures s'est terminé en 2015. Et comme un gros projet n'arrive jamais seul, nous avons maintenant un garage, un tracteur et une super chambre froide pour mes belles fleurs coupées. Nous sommes dorénavant bien installés sur notre belle ferme de Saint-Augustin-de-Desmaures. Chez nous. Le bonheur. Maia la patience est de mise. Ça prendra encore quelques années avant que nos plants deviennent matures et atteignent leur plein potentiel de production.

 

 

ÉTÉ 2017, UNE NOUVELLE EXPÉRIENCE...DRAINAGE D'UN CHAMP.

 

 

 

 

 

 

Après plusieurs années d'hésitationm on se décide de drainer une de nos parcelles agricole. Décision qui coûte cher et qui va exiger du gros gros boulot. On doit déterrer des centaines de pivoines, les mettre en dormance le temps de faire les travaux de drainage. Et ensuite replanter ces belles pivoines. Tout ça en même temps que la production de fleurs coupées et de plants. Ouf! Sans compter que ces nouvelles pivoines vont devoir prendre de la maturité encore pendant 5 ans avanat de produire....

 

 

 

 

 

 

 

AUTOMNE 2017, ON PLANTE PLUS DE PIVOINES HÂTIVES

 

 

 

On manque de fleurs dans les deux premièeres semaines de juin. Qu'à cela ne tienne....on décide de propager (déterrer, diviser et replanter) une partie de nos pivoines hâtives pour augmenter notre production.

 

 

 

 

 

 

 

 

MAINTENANT....

 

 

 

Patience. Nos parcelles de fleurs coupées commencent à produire avec la maturité. Mais ça va prendre encore quelques années avant d'atteindre notre plein potentiel de coupe. La production de fleur coupée de pivoines est dorénvant le moteur financier de l'entreprise.

Nous avons des clients en or. Des fleuristes et designers florals qui aiment et connaissent nos fleurs partout au Québec et même en Colombie-Britannique.

 

 

 

 

 

 

 

MON RÊVE : VISITER LE MONDE À TRAVERS MA PASSION POUR LES PIVOINES ….

 

 

Mon rêve est toujours le même. Il me manque le temps et les $$$. Mais ça s'en vient. Et je trouve cette vieille dame en Roumanie vraiment inspirante...Elle connait son produit. Elle vend ses pivoines en boutons....

 

 

 

 

 

 

MERCI!

Avec un merci spécial à mon compagnon de vie..le pôvre!